EXPOSITIONS‎ > ‎

2017 Euskal arterik badea ? (L'Art basque existe t-il ?)

   
               

    

Du 13 au 20  janvier s’est tenue à Hasparren, l’exposition, toujours en partenariat avec la municipalité, « Euskal arterik badea » 

     



  La question était volontairement provocatrice : Euskaldun arterik badea ?   (L’Art basque existe y-il ?) Bien sur qu’il existe ! mais l’idée était  de réflechir sur le concept d’art basque. Haspand-art pense qu’on ne peut parler de celui-ci comme d’une école fermée, figée dans le temps, mais plutôt comme du lien qui unit les artistes basques à travers leurs oeuvres -aussi differentes soient elles- Ce qui les unit ? Leur attachement à Ama Lur- leur terre natale, à ses traditions, à ses valeurs. C’est pourquoi nous avons voulu presenter en face à face, deux artistes authentiquement  basques et dont les productions sont si differentes.

                                                           

J’avoue que nous avons poussé le « bouchon un peu loin » en illustrant notre propos par des œuvres  de Irkus Robles Arangiz, que nous remercions d’avoir accépté,- avec sa courtoise coutumiére- ce pari. Lui le peintre etnographe du peuple basque. Celui dont chaque tableau est un témoignage de la vie  quotidienne du pays basque profond . Lui, dont chaque portait est l’image des hommes et des femmes de nos villages.  A l’autre extremité picturale , amoureuse de son pays jusqu’à lui avoir sacrifié sa liberté, Lorentxa Beyrie  nous amene de pastel en pastel à la découverte de symboles mytologiques en rapport avec son attachement a un  pays basque eternel. Au fil des années , des exposisions, Lorentxa Beyrie s’affirme comme une artiste reconnue. Le  public – qu’il en soit remercié – a repondu à notre question. Les debats autour de l’exposition ont été animés et productif ..          

               

 


Comments